Nous vous proposons des sujets de réflexion qui remettent en question le point de vue conventionnel de l’origine de l’univers, de la vie et de l’homme. Notre but est de faire connaître le point de vue créationniste, qui est basé sur le texte de la Genèse ainsi que sur les observations scientifiques. Bonne lecture. Ps : Pour lire les autres articles, cliquez sur l'année, le mois, puis le titre qui se trouve en bas à gauche de la page.

Vous pouvez nous contacter à :

samedi 23 avril 2011

QUI A CREE DIEU ?



Un certain nombre de sceptiques posent cette question. Mais Dieu étant, par définition, le créateur non créé de l’univers, la question «Qui a créé Dieu?» est donc illogique, tout comme celle-ci : « Qui est l’épouse du célibataire ? »


Une personne plus avertie poserait la question de cette manière : "Si l’univers nécessite une cause, alors pourquoi Dieu n’en nécessiterait-Il pas ? Et si Dieu ne nécessite pas de cause, alors, pourquoi l’univers en nécessiterait une ? " En réponse, les chrétiens tiennent le raisonnement suivant :


Tout ce qui a un commencement a une cause.


L’univers a un commencement...Il s’ensuit que l’univers a une cause.


L’univers exige une cause parce qu’il eut un commencement, comme on le montrera ci-dessous. Dieu, contrairement à l’univers, n’a pas eu de commencement, il ne nécessite donc aucune cause. En outre, la relativité générale d’Einstein, qui jouit d’un soutien expérimental important, montre que le temps est lié à la matière et à l’espace. Donc, le temps lui-même aurait commencé en même temps que la matière et l’espace. Puisque Dieu est, par définition, le créateur de l’univers entier, il est le créateur du temps. Par conséquent, il n’est pas limité par la dimension de temps qu’Il a créé et donc n’a pas de commencement dans le temps – Dieu est " le Trés-Haut, dont la demeure est éternelle " (Ésaie 57.15). Par conséquent, Il n’a pas de cause.


Par contraste, il y a de bonnes raisons de penser que l’univers a eu un commencement. On peut le montrer par les lois de la thermodynamique qui sont les plus fondamentales des sciences physiques.


1er principe : La quantité totale de l’energie-masse dans l’univers est constante.


2e principe : la quantité d’énergie disponible pour le travail s’épuise ou l’entropie augmente au maximum.


Si la quantité totale de l’énergie-masse est limitée et que la quantité d’énergie utilisable diminue, alors l’univers n’a pas pu exister depuis toujours, sinon il aurait déjà épuisé toute l’énergie utilisable "mort thermique de l’univers". Par exemple, tous les atomes radioactifs se seraient désintégrés, la température serait la même dans toutes les parties de l’univers et aucun autre travail ne serait possible. Par conséquent, la corollaire évidente est que l’univers commença dans un temps fini avec une grande quantité d’énergie utilisable et qu’à présent il est en déclin.


Supposons maintenant que la personne qui pose la question accepte que l’univers a eu un commencement, mais pas qu’il exige une cause ? Mais cela va de soi que tout ce qui a un commencement a une cause, personne ne le nie vraiment au fond de lui-même. Toute la science et l’histoire s’effondreraient si on niait cette loi de cause et effet. Il en serait ainsi du maintien de l’ordre, si la police pensait qu’ils n’avaient pas besoin de trouver une cause dans le cas d’un cadavre poignardé ou d’une maison cambriolée. De même, l’univers ne peut pas être sa propre cause, rien ne peut se créer soi-même, car cela signifierait qu’il aurait existé avant de naître, ce qui est une absurdité logique.

RÉSUMÉ


On peut montrer que l’univers (y compris le temps) a eu un commencement.


Il n’est pas raisonnable de penser que quelque chose pourrait commencer à exister sans cause. Par conséquent, l’univers nécessite une cause.


Dieu, en tant que Créateur du temps, est en dehors du temps. Puisqu’Il n’a donc pas eu de commencement, Il a toujours existé, par conséquent, Il n’a pas besoin de cause.


OBJECTIONS


Il n’y a que deux façons de réfuter un argument :


a. Montrer qu’il n’est pas logiquement valide.
b. Monter qu’au moins un des fondements du raisonnement est faux.


a) L’argument est-il valide ?


Dans un argument valide, il est impossible que les prémisses soient vraies et que la conclusion soit fausse. Remarquez que la validité ne dépend pas de la vérité des prémisses, mais de la forme de l’argument. L’argument de cet article est valide ; il se présente sous la mème forme que : Toutes les baleines ont une épine dorsale ; Moby Dick est une baleine : par conséquent Moby Dick a une épine dorsale. Alors, le seul espoir du sceptique est de contester une des prémisses ou les deux.


b) Les prémisses sont-elles vraies ?                                                             
1) L’univers a-t-il un commencement ?


Les idées d’un univers oscillant ont été popularisées par des athées tels que Carl Sagan et Isaac Asimov uniquement dans le but d’éviter la notion d’un commencement, ce qui impliquerait un Créateur. Comme nous l’avons montré ci-dessus, les principes de la thermodynamique sapent cet argument. Même la notion d’un univers oscillant ne parvient pas à surmonter la difficulté posée par ces principes. Chaque cycle hypothétique épuiserait de plus en plus l’énergie utilisable. Ceci signifie que chaque cycle serait plus grand et plus long que le précédent, et qu’une vue rétrospective du temps indiquerait des cycles de plus en plus petits. Ainsi, le modèle multicycle pourrait avoir un futur infini, mais peut avoir seulement un passé fini.


2) Dénégation de cause et effet


Certains physiciens affirment que la mécanique quantique ne respecte pas ce principe de cause et effet et peut produire quelque chose à partir de rien. Par exemple, Paul Davies écrit :


« … l’espace-temps pourrait émerger à partir du néant en tant que résultat d’une transition quantique … Des particules peuvent apparaître de nulle part sans causalité spécifique … Pourtant le monde de la mécanique quantique produit de façon systématique quelque chose à partir de rien « .


Toutefois, ceci est une mauvaise application de la mécanique quantique qui ne produit jamais quelque chose en partant de rien. Davies lui-même admit à la page précédente que ce scénario "ne devrait pas être trop pris au sérieux". «


En outre, s’il n’existe aucune cause, on ne peut nullement expliquer pourquoi cet univers particulier est apparu à un moment spécifique, ni pourquoi ce fut un univers qui émergea, plutôt que, disons, une banane ou un chat. Cet univers ne peut pas posséder de propriétés qui expliqueraient sa naissance préférentielle, car il ne posséderait aucune propriété avant le moment même de sa naissance.


La création divine est-elle rationnelle ?


Comme dernière tactique désespérée dans le but d’éviter une conclusion théiste, les sceptiques soutiennent que la création temporelle est incohérente. Davies signale correctement que puisque le temps lui-même commença avec le commencement de l’univers, parler de ce qui s’est passé "avant" cela est dépourvu de sens. Il soutient cependant que les causes doivent précéder leurs effets. Par conséquent, si rien ne s’est passé "avant" le commencement de l’univers, la discussion de la cause du commencement de l’univers est donc, (selon Davies) dépourvue de sens.


" Le premier moment du temps est le moment de l’acte créateur de Dieu et de la naissance simultanée de la création " .


Jonathan Sarfati.




Messages les plus consultés

Autres articles classés par dates, cliquez sur l'année puis sur le mois :

Servez-vous !

Vous pouvez enregistrer, imprimer, photocopier, et distribuer librement ces articles.

Conférences

C'est avec joie que je vous offre mes modestes services si vous le jugez utile, en vous proposant de faire des conférences. Ces messages sont illustrés par un support visuel.

Voici les sujets :

* La création (genèse 1) : Le récit des origines selon la Bible.
* L’origine du mal, de la souffrance et de la mort. (genèse 3)
* Les premiers hommes, et l'origine des races.
* Le plus grand cataclysme de tous les temps : Le déluge et ses conséquences.
* Les fossiles : Avec présentation de quelques spécimens.
* Les dinosaures et la Bible : Ont-ils existés ? Comment étaient-ils ? Que sont-ils devenus ?...etc
* L'évolution et ses conséquences dans la société : On reconnaît un arbre à ses fruits.
* Quelques évidences démontrant l’impossibilité de la théorie de l’évolution.
* La maladie et la santé : Alimentation, pollution...

Chaque étude dure environ 1 heure, et il est préférable de faire une série d'au moins trois réunions. Je ne demande pas de participation financière. Ce qui importe, c'est l'édification du Corps de Christ.

Au service du Seigneur Jésus Christ et à votre service.


Pierre Danis



Pour recevoir les nouveautés

Voici un livre intérréssant

Voici un livre intérréssant
Ce sont des généralités sur l'évolution

Voici des bons livres :

  • Si les animaux avaient la parole
  • Os et roches
  • Qui était la femme de Cain ?
  • Les dinosaures et la Bible
  • Nos origines en question
  • Merveilles de l'ètre humain
  • Questions qui reviennent toujours

Qui étaient Adam et Eve ?

Voici des super DVD que je vous conseille :

  • "Qu'est-ce que la science?"
  • "Débat sur les origines"

Les montagnes du Vercors

Les montagnes du Vercors
Ma région

Etudier la Bible

Nous vous proposons des études bibliques sur toute sorte de sujets, sans trop de commentaires, que vous pouvez utiliser librement et gratuitement pour votre édification personnelle ou pour enseigner d'autres personnes.
Ces études sont le fruit de 42 ans de lecture quotidienne de la Parole de Dieu, dont 37 ans de service missionnaire à plein temps.
Vous les recevrez par COURRIEL (email) sur votre demande.

pierredanis@orange.fr

Rechercher dans ce blog

Libellés

Membres